Autour de Felix Ibarrondo

Félix Ibarrondo est né à Oñati-Guipúzcoa (Espagne) le 12 juin 1943 au sein d’une famille de tradition musicale. Il débute ses études musicales avec son père Antonino : solfège et harmonie. Puis tout en faisant des études de philosophie et de théologie, il travaille la composition musicale (avec Juan Cordero Castafio) et le piano ; à ce double titre, il obtient les diplômes des Conservatoires de San Sebastián et de Bilbao. A Paris, où il réside depuis 1969, il suit l’enseignement de Max Deutsch dans le cadre des « Grands Concerts de la Sorbonne » et de Henri Dutilleux et Maurice Ohana à l’Ecole Normale Supérieure de Musique. Il s’initie à la musique électroacoustique au sein du GRM. Il obtient, entre autre, le prix Oscar Esplá, le prix Lili Boulanger, le prix de la Harpe d’Argent au CECA (Espagne), le prix Jeune Compositeur de la SACEM, le prix Lili et Nadia Boulanger de l’Académie française. Sa relation étroite avec les compositeurs Maurice Ohana et Francisco Guerrero a été déterminante musicalement et humainement. Son œuvre abondante et variée, dans laquelle prévalent la musique orchestrale et vocale, est interprétée par les ensembles et interprètes les plus prestigieux. 

Programme :  
Cristal y piedra pour guitare

Keirakan pour mandoline

Bik-Bat pour mandoline et guitare 

Iru-bi pour mandoline guitare et harpe 

Fulgural pour mandoline, guitare, harpe et cymbalum  

4 musiciens :  
Florentino Calvo, mandoline
Sandrine Chatron, harpe
Jean-Marc Zvellenreuther, guitare
Percussionniste