Pincées résonnantes

Pierre Boulez a souvent utilisé les instruments à cordes pincées en les associant aux claviers et aux percussions. L’effectif d’Eclat (1964-1965), constitué uniquement d’instruments « résonnants » , en est l’exemple le plus éloquent et le plus significatif Les musiciens du Triopolycordes et leurs invités proposent un programme en forme d’hommage à cette signature et à cette personnalité musicale incontournable et emblématique des 60 dernières années. Les Notations de Pierre Boulez, transcrites pour deux harpes par Frederique Cambreling, seront associées à des œuvres de Philippe Manoury, Goffredo Petrassi et Elliot Carter dont les liens de filiations et d’influences mutuelles feront caisse de résonance.  

Programme :  

Notations de Pierre Boulez

Musique 1 de Philippe Manoury

Seconde sérénade trio de Goffredo Petrassi 

Shard de Elliot Carter

Luimen de Elliot Carter  

9 musiciens : 

Sandrine Chatron et Frederique Cambreling, harpes
Gilles Durot et Florent Jodelet, percussions
Florentino Calvo, mandoline
Jean-Marc Zvellenreuther, guitare
Nicolas Chatenet, trompette
Jean Raffard, trombone
Direction : Julien Vanhoutte

Pierre Boulez often used the plucked string instruments by associating them with keyboards and percussion. The Eclat formation (1964-1965), made up entirely of « resonant » instruments, is the most eloquent and significant example. The musicians of the Triopolycordes and their guests propose a programme in the form of a tribute to this signature and to this essential and emblematic musical personality of the last 60 years. The Notations by Pierre Boulez, transcribed for two harps by Frederique Cambreling, will be associated with works by Philippe Manoury, Goffredo Petrassi and Elliot Carter whose links of filiations and mutual influences will make soundbox.