Pincées résonnantes

Pierre Boulez a souvent utilisé les instruments à cordes pincées en les associant aux claviers et aux percussions. L’effectif d’Eclat (1964-1965), constitué uniquement d’instruments « résonnants » , en est l’exemple le plus éloquent et le plus significatif Les musiciens du Triopolycordes et leurs invités proposent un programme en forme d’hommage à cette signature et à cette personnalité musicale incontournable et emblématique des 60 dernières années. Les Notations de Pierre Boulez, transcrites pour deux harpes par Frederique Cambreling, seront associées à des œuvres de Philippe Manoury, Goffredo Petrassi et Elliot Carter dont les liens de filiations et d’influences mutuelles feront caisse de résonance.  

Programme :  

Notations de Pierre Boulez

Musique 1 de Philippe Manoury

Seconde sérénade trio de Goffredo Petassi 

Shard de Elliot Carter

Luimen de Elliot Carter  

9 musiciens : 

Sandrine Chatron et Frederique Cambreling, harpes
Gilles Durot et Florent Jodelet, percussions
Florentino Calvo, mandoline
Jean-Marc Zvellenreuther, guitare
Nicolas Chatenet, trompette
Jean Raffard, trombone
Direction : Julien Vanhoutte